top of page

Or : analyse & potentiel de marché | secteurs porteurs en Centrafrique

Dernière mise à jour : 12 juin


L’or est l’un des minerais les plus recherchés du monde industriel en raison de ses propriétés uniques et de sa vaste gamme d’applications. En République Centrafricaine, des gisements aurifères importants ont été identifiés dans diverses provinces, notamment le Bamingui-Bangoran, l’Ombella-M'Poko, la Haute-Kotto, la Sangha-Mbaéré, la Nana-Grébizi, le Mbomou, la Lobaye, l’Ouham, l’Ouham-Pendé, la Basse-Kotto, la Ouaka, la Kémo, la Nana-Mambéré, et la Mambéré-Kadéï. Parmi les zones aurifères les plus connues figurent Bossangoa (Ouham), Yaloke (Ombella-M'Poko), Bogoin (Ombella-M'Poko), Gallo (Nana-Mambéré), Bossembele (Ombella-M'Poko), Nola (Sangha-Mbaéré), Sosso Nakombo (Mambéré-Kadéï) et Garga (à environ 200 km au nord de Bangui). Actuellement, l’or est principalement exploité de manière artisanale dans ce pays d’Afrique centrale. Cependant, il offre des opportunités d'investissement considérables pour une exploitation plus industrialisée et efficace.


Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à cfbusinesshub.com pour continuer à lire ce post exclusif.

12 vues0 commentaire

Commentaires

Les commentaires n'ont pas pu être chargés.
Il semble qu'un problème technique est survenu. Veuillez essayer de vous reconnecter ou d'actualiser la page.
© Copyright©
bottom of page